Nous en savons un peu plus sur le jeune intégriste de 15 ans qui a humilié Samedi des milliers d'invertis à Płock. Il s'est exprimé sur le média conservateur wPolityce.pl
Sur les réseaux sociaux, les Polonais qui ont encore un minimum de valeurs le surnomment déjà "la légende" tellement ils sont fiers de lui !

Présent sur les lieux en tant que contre-manifestant, il a décidé d'agir lorsqu'il a vu une icône blasphématoire de Notre-Dame de Czestochowa avec un halo arc-en-ciel au défilé de la "fierté" des répugants contre-nature.

"J'ai demandé une croix à un prêtre d'une paroisse de Płock. Le prêtre avait peur des athées profanant la Sainte-Croix, mais il m'a donné un crucifix. Je voulais que le plus de gens possible voient mon geste. Je voulais les faire réfléchir et discuter. Tout d'abord, j'ai marché avec une croix à la main devant le cordon de police protégeant la Marche pour l'égalité.

Plus tard, je me suis placé sur le chemin et j'ai prié en latin avec le Salve Regina. J'ai dirigé ma prière vers la Mère de Dieu, idéal de pureté. Les policiers sont venus vers moi et m'ont demandé de m'éloigner de la route. J'ai dit que je ne pouvais pas le faire parce que les participants à la marche sont en train d'attaquer ma foi catholique et de profaner le drapeau polonais en plaçant un arc-en-ciel dessus."

La police anti-émeute en armure de corps a soulevé corporellement Baryła après qu'il eut refusé de sortir du chemin des manifestants.

"Je ne pensais pas à la peur. J'étais concentré sur la croix que je tenais. Je suis catholique, alors je me suis concentré sur Dieu qui me donne la force. J'ai l'impression que Dieu me dirigeait"

Il ajoute : "J'ai lu dans les médias que mon action me servirai dans ma carrière politique. Je n'en ai rien à faire. Je ne veux pas devenir politicien. Je voudrais devenir Prêtre."

AMEN !!!