La mère de Louisa, l'une des deux jeunes Scandinaves décapitées fin 2018 au Maroc au nom du groupe Etat islamique (EI), a appelé ce jeudi les juges marocains à condamner les accusés ayant reconnu le crime à la peine de mort.

«Le plus juste serait de donner à ces bêtes la peine de mort qu'ils méritent, je vous le demande», a déclaré Helle P. dans une lettre lue par son avocat devant le tribunal antiterroriste de Salé, près de Rabat. Une ultime audience aura lieu le 18 juillet pour que les 24 accusés puissent prononcer leurs dernières paroles avant que les juges ne se retirent pour délibérer.

https://www.tdg.ch/monde/faut-donner-betes-peine-mort/story/25889830

C'est rare les Danois qui tiennent des propos aussi peu en phase avec Amnesty International. Ce n'est pas nous qui allons lui donner tort !