Radio Regina
Voilà où nous en sommes ... Ca commence ... Mais bon, "c'est une petite grippe" qu'ils disaient ... https://twitter.com/tprincedelamour/status/1246083421979521025
Vers une euthanasie générale ?
*****

Editorial - Quitte à gagner en impopularité, nous allons encore prendre à contrepied la cathosphère : contrairement à ce qui se raconte sur celle-ci, les médias ne cherchent pas à faire "paniquer" nos pays mais surtout à rassurer sur une crise qui est largement sous-estimée autant en terme sanitaire qu'économique. C'est juste évident. A part quelques personnes qui se battent pour du papier toilette, qui panique réellement ? Pratiquement personne.

En réalité, aux dernières nouvelles, il n'existe pour l'heure pas le moindre plan de sortie de crise et, jusqu'ici, aucun remède qui a clairement fait ses preuves malgré tout ce qu'on nous raconte (à moins d'une bonne surprise avec l'étude Discovery qui va notamment permettre de confirmer ou infirmer l'intérêt de l'hydroxychloroquine, et encore, la plupart des chercheurs sont pessimistes ...) ; la croissance du virus Covid-19 étant exponentiellement rapide, tous les spécialistes s'accordent pour dire que, d'ici les prochaines années, 60 à 70% de la population en sera contaminée ; le confinement permet juste de gagner un peu de temps ... Cependant, croyez-vous honnêtement que les gens vont tenir enfermés encore plusieurs semaines ? L'économie s'effondre, les pays occidentaux se dirigent droit vers une inflation sans précédent ; tout le monde souhaite revenir à une situation antérieure, gouvernement y compris ; s'il pouvait se débarrasser d'une partie de la population qui coûte cher aux caisses de l'Etat déjà bien vides, pourquoi se priverait-il ? Dans le même temps, malheureusement, les hôpitaux saturent déjà malgré le confinement, sans parler des manques de moyens logistiques et humains pour affronter la crise, sans parler de tous les autres problèmes qui vont inexorablement continuer à s'empiler les uns sur les autres ... Conséquence : il faut bien l'avouer, sauf solution "miracle" qui nous tomberait dessus du jour au lendemain, ça sent le sacrifice général d'une partie de la population à plein nez, à savoir les personnes âgées, handicapés et autres gens gravement malades.

Un bel exemple de média qui rassure par ici :

https://www.lavoixdunord.fr/736161/article/2020-04-04/coronavirus-le-rivotril-et-l-amalgame-entre-soins-palliatifs-et-euthanasie
Il va effectivement y avoir une surmortalité chez les personnes âgées à cause du Covid-19 (elles sont plus fragiles et auront moins accès aux services de réanimation). Mais cette surmortalité sera due à la maladie, pas à une vague d’euthanasie.

Frères, prenez soin de vos parents et grand-parents ... Quitte à ce qu'ils soient un jour infectés, prions pour que ce ne soit pas pendant une saturation des hôpitaux qui, sauf anticipation erronnée de notre part, risque de durer encore longtemps.

RR/12/23