"Blabla l'avortement est un drame pour la mère, il faut dialoguer blabla" ... Malheureusement, cet acte abominable est devenu tellement banalisé que 95% de femmes, 5 ans après avoir assassiné leur bébé, affirment que le soulagement reste leur émotion dominante (USA) ! Cette étude a été publiée le 13 Janvier dernier :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0277953619306999?via%3Dihub

Les mères tueuses ne sont pas innocentes, il faut arrêter avec ça, elles doivent être radicalement punies aussi !