Affaire Fromet : on vous balance l'email de cette sale crevure blasphématrice
*****

Les réseaux sociaux se sont emballés depuis hier soir sur cette nouvelle affaire de blasphème financée avec les impôts des Français : le bouffon Frédéric Fromet a interprété sur France Inter (radio publique) une abominable chanson ultra-blasphématoire contre Notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous ne diffuserons pas cette chanson intitulée "Jésus est p..é" ici par respect pour les âmes les plus sensibles mais sachez qu'on peut difficilement faire pire en terme de chant blasphémateur ! Chaque vers est une insulte extrêmement grave, bien souvent pornographique, et gratuite à l'encontre du Sauveur de l'humanité ! Le tout au nom de la "liberté d'expression" et du "droit au blasphème" (l'animatrice de l'émission rappelle en effet son soutien à Charlie hebdo à la fin de la chanson).
Malheureusement, ils se permettent tout cela parce que, nous devons bien l'avouer, non seulement notre communauté s'est complètement ramollie mais également parce que le système politico-médiatique est intrinsèquement antichrétien et oeuvre depuis 200 ans à nous détruire ; ils ont tous les feux au vert pour cracher sur Dieu et notre Sainte Religion autant qu'ils veulent. Ils ne l'emporteront pas au Paradis !

L'excuse qu'il donne pour cet immonde et criminel sketch qui mériterait cent fois la peine de mort dans un véritable Etat Catholique ? Réagir à l'incendie volontaire au cocktail molotov d'un studio blasphémateur au Brésil par des frères Chrétiens, suite à la production par Netflix d'une série se moquant ouvertement de Notre Seigneur. Nous en avons parlé à plusieurs reprises ... Allez tous vous faire voir avec vos sales chaînes de streaming pour bobos semi-pédérastes et autres grosses détraquées féministes ! A bas NETFIX, à bas FRANCE INTER !

Autre information, ce bouffon qui ne fait rire que les méchants impies n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il s'était déjà moqué de l'incendie de Notre-Dame de Paris. Il va de soi qu'il risque bien de continuer ... Cfr sa fiche wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Fromet

Nous avons dégoté son adresse email. N'hésitez pas à lui écrire et, malgré votre légitime colère, MERCI de présenter un langage chrétien (pas de gros mots et autres expressions vulgaires/impures) : fredfrom@yahoo.fr
Attention à votre adresse IP si vous vous lâchez trop, n'oubliez pas que ces bouffons du système ont par définition la République de leur coté.

Vous pouvez aussi lui laisser un message sur sa page facebook (il va probablement le supprimer et, pour rappel, ce sont des messages publics que tout le monde verra) : https://www.facebook.com/FredericFromet

RR/12/23