Pour en rajouter une couche sur les chiffres peu réjouissants, sans vouloir démoraliser nos lecteurs/auditeurs qui ne doivent jamais perdre la vertu d'Espérance, voici une autre information encore plus effroyable … Comme ça, ce sera fait …

En France, un tiers des "catholiques pratiquants" déclarés sont sceptiques face au fait de la Résurrection, un quart des "catholiques pratiquants" déclarés tiennent la thèse du mortalisme (condamné au Vème Concile du Latran) et un huitième des "catholiques" déclarés croient en la réincarnation … De drôles de "paroissiens".

Vatican II y est bien entendu en grande partie responsable … C'est AFFOLANT ! Tout est à reconstruire, par la Grâce de Dieu … Le travail est juste immense !