Suite de :

Les modernistes officialisent les ministères du Lectorat et de l’Acolytat pour les femmes … Dans nos pays, ça ne changera pas grand chose, ça se passait déjà comme cela dans les faits ; dans d'autres, un peu plus conservateurs, par contre, ça va d'office…


« Le pape Gélase, dans sa neuvième lettre (chap. 26) aux évêques de Lucanie, condamne la pratique mauvaise qui avait été introduite, à savoir que des femmes servent le prêtre lors de la célébration de la messe. Cet abus s'étant répandu chez les Grecs, Innocent IV l'interdit strictement dans sa lettre à l'évêque de Tusculum : "Les femmes ne doivent pas oser servir à l'autel ; ce ministère doit leur être totalement refusé". Nous aussi, Nous avons interdit cette pratique dans les mêmes termes dans Notre constitution souvent répétée Etsi Pastoralis, sect. 6, n° 21. » – Benoît XIV, encyclique Allatae sunt, 26 juillet 1755

https://www.papalencyclicals.net/ben14/b14allat.htm

(Lien et image générés par Telegram)