Le Dr Philippe Guillemant, star du coronacomplotisme … et des ésotéristes

Suite de :
Chamans, guérisseurs et médiums. Un livre de Jean-Dominique Michel, "anthropologue de la santé" et star du film Hold up (aux côtés de Fourtillan et consorts), pour vous conseiller de vous soigner avec les démons. Décidément … https://decitre.fr/livres/chamans…




Le Dr Philippe Guillemant est présenté comme ingénieur physicien exerçant au CNRS et spécialiste de l'IA. Sur les réseaux, où il est suivi par des milliers de personnes, il lance des alertes coronacomplotistes et soutient le Dr Fouché et consorts … Vu son CV qui fait apparemment autorité, même les plus intelligents d'entre nous peuvent tomber dans le panneau.

Le site Usbeketrica est nettement plus clair à son sujet : "D’abord, Philippe Guillemant est souvent présenté comme « physicien au CNRS » alors que ses théories n’ont rien à voir avec son travail dans cet organisme public de recherche. Il joue délibérément sur ce flou, bien conscient qu’il a le devoir de s’exprimer à titre personnel et pas au nom de l’institution scientifique.
Ensuite, toutes les formules utilisées par Guillemant, de « l’arbre de vie » au « chemin intérieur » en passant par « l’ange » (il appelle ainsi son « lui » du futur), versent davantage dans le développement personnel que dans la physique."
: https://usbeketrica.com/fr/article/philippe-guillemant-l-homme-qui-voulait-sortir-de-la-matrice

Nous avions déjà entendu parler du Dr Guillemant des années avant la crise sanitaire, alors que nous nous documentions sur la question maçonnique … L'individu était très présent sur les plateformes paramaçonniques telles que Baglis et la feu Salamandre TV, donnant des conférences en ligne. C'était même l'un des premiers à y être invité !

Passionné, comme Jean-Jacques Crèvecoeur et autres nombreux ésotéristes, sur le sujet de la physique quantique (puisqu'elle contesterait notamment, dans une certaine mesure, le principe de non-contradiction de la philosophie réaliste), ses publications sont très évocatrices : "La physique de la conscience", "Le pic de l'Esprit", etc …

Dans son papier "La principale finalité de la vaccination n’est pas sanitaire", ce coronacomplotiste de la première heure se veut, comme toujours, spécialiste de la lecture du futur. Pas de doute, pas de scepticisme scientifique, le futur "sera comme ça".

Il n'a malheureusement pas tort, ou à moitié raison. Il se base sur une évidence : nul doute que le monde et les identités se digitalisent. C'est tout. Mais ça ne date pas d'hier, on n'a pas attendu la crise sanitaire pour cela ; au pire, elle ne fait qu'accélérer un peu le processus. Bien avant le Covid, la notion de vie privée était déjà morte avec les GAFAM et l'internet des objets. On n'a pas attendu le Covid pour être à l'aube de la quatrième révolution industrielle, avec ses bons et inquiétants aspects. Nous avons rédigé un article sur le sujet : "Nous sommes déjà pucés".

De surcroît, il est vraiment curieux qu'une personne présentée comme spécialiste de l'IA insiste à fond sur l'idée que l'après-covid bouleversera nos vies à un point inimaginable par rapport à l'avant-covid … alors que ça sera certainement 100 fois pire avec l'impact prochain de l'IA dans notre quotidien. Nous en touchons un mot dans notre émission "Technologie, croissance et décroissance".

Bref, sans mettre en doute la sincérité dans sa démarche, toujours est-il que personne en dehors de Dieu ne connaît l'avenir. Mais il est vrai que pour Guillemant, la notion du temps est toute relative, puisque le futur, d'après lui, est déjà réalisé "même si on peut encore le changer blabla" (il faut être un minimum initié pour comprendre …).

La question est encore et toujours : POURQUOI les principaux maîtres à penser du coronacomplotisme sont issus des milieux ésotériques ? La réponse est dans la question.
(Lien et image générés par Telegram)