Luc Ravel, invalidement sacré "évêque" chez les conciliaires, dit souvent des choses pertinentes et remarquables … Il est vraiment dommage qu'il utilise ses qualités d'esprit pour persister dans le diabolique Vatican II … Quel gâchis !

Ici, quand il s'attaque à la limite de 30 personnes pour l'assistance aux cultes (ou pseudo-cultes) : "Bien que n'ayant fait que l'École Polytechnique (X77), je pensais savoir faire une règle de trois et appliquer une présence proportionnelle à nos immenses églises. J'apprends qu'il n'en est rien." (Le Figaro, hier, soit le 26/11/20)

Sur la république laïque : "D’un côté, des adversaires déclarés et reconnus : les terroristes de la bombe, vengeurs du prophète. De l’autre côté, des adversaires non déclarés mais bien connus : les terroristes de la pensée, prescripteurs de la laïcité, adorateurs de la République." (Le mensuel d’information de l’Aumônerie Militaire Catholique des Armées,‎ 2 février 2015)

Sur l'infanticide pré-natal : "L’idéologie islamique vient de faire 17 victimes en France. Mais l’idéologie de la bienpensance fait chaque année 200 000 victimes dans le sein de leur mère. L’IVG devenue droit fondamental est une arme de destruction massive." (ibidem)