La Chrétienté (ou Moyen-Âge) fut un âge d’or

L’idée que le Moyen-Âge serait un « âge sombre » ennemi de la science et du progrès est un pur mythe inventé par les républicains ouvertement anticléricaux (notamment le très mauvais historien Jules Michelet) ! Tous les médiévistes remettent cette propagande en cause, y compris dans n’importe quelle étude universitaire sur le sujet depuis des décennies ! Cette grande période de l’histoire, bien au contraire, fut un véritable âge d’or sur tous les plans, y compris scientifiques : elle a en fait vu l’apparition de nombreuses et incroyables innovations techniques.

Sur base de quel élément les haineux christophobes tirent-ils l’idée que la Chrétienté serait une parenthèse du progrès technique ? L’hypocrisie, par rapport à un problème qui n’a jamais rien eu à voir avec la Religion : quand l’Europe de l’Ouest entra dans le Moyen Âge à la fin du Ve siècle, ce fut avec d’éprouvantes difficultés liées aux grandes et violentes invasions barbares et à l’effondrement de l’ancien Empire romain d’Occident ; soit à une grande instabilité politique et la chute de la vie urbaine ; elle passa ainsi, malgré elle, de l’Imperium au Barbaricum, cherchant à survivre. Cette période de quelques siècles qui fut, certes, pénible d’entrée et jeu, a nécessairement affecté les productions intellectuelles du continent de façon dramatique.

Or, l’Église était la seule institution survivante de l’Empire : elle a maintenu ce qui restait de force intellectuelle, particulièrement par le biais du monachisme.

Qui a porté et conservé la sciences dès les premiers siècles du Moyen-Âge ? Les clercs.

Qui a poussé à l’Occident à se structurer politiquement, lui apportant une stabilité et un renouveau civilisationnel ? Les Moines.

Qui a fondé les universités ? Les clercs.

Deo Gratias. Quand le christianisme passe quelque part, il apporte avec lui la civilisation. Nous devons tout à Dieu et à Sa Sainte Église.

L’Occident médiéval, une fois stabilisé, put ainsi connaître une accélération spectaculaires des inventions qui bouleversèrent à de nombreuses reprises les habitudes du monde : aimant, horloge, brouette, imprimerie, lunettes de vue, charrue, moulin hydraulique, moulin à vent, arbalète, miroir, grue, gouvernail d’étambot, compas de navigation, haut fourneau, houblon, laminoir, pont en arc, puits artésiens, voûtes d’ogives, trébuchets … etc, etc …

Grandes explorations, astronomie, médecine, arts, architecture, etc … Les progrès technologiques furent simplement immenses, un pas de géant dans l’histoire humaine.

Juste pour rire : dédicace à tous les païens et autres athées, toujours prompts à parler d’ « Âge sombre » pour évoquer la Chrétienté dans une totale et éhontée hypocrisie … Sans le christianisme, ils vivraient probablement toujours dans des cavernes, sales et pleins de poux, et allumeraient leur feu avec du silex. 😉