Quelle ironie ! Une chanteuse belge dégénérée bien connue parmi les mécréants, se revendiquant sans arrêt du féminisme, relayait sur son compte instagram la "story" d'une autre chanteuse dégénérée (cette fois française) du même acabit ; cette story complétement idiote expliquait que les hommes accusés de viol ne devraient pas avoir droit à la présomption d'innocence "tant que le patriarcat existera" …

Mais qu'est-ce révèle la presse peu de temps après ? Le frère de cette chanteuse, un rappeur avec une tête de drogué tout aussi populaire chez les mécréants, vient d'être accusé de viol … Pas de bol !
C'est quoi, le prochain épisode de toutes ces âneries ? On n'arrive plus à suivre !