Petit point sur le coronavirus (fin Juillet)

Au vu de la fameuse carte de l'université américaine "Johns Hopkins", la propagation du coronavirus est encore très loin de s'être essoufflée. Les courbes ne trompent pas. Celles des pays les plus contaminés (USA, Russie, Inde) sont, comme celles de la plupart des pays, très loin de fléchir, soit toujours en ascension exponentielle.

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Après une accalmie, la courbe s'est également réveillée en Belgique. La France s'en tire pour l'instant moyennement en comparaison avec le reste, bien que le problème ne soit jamais que retardé …

L'Italie s'est plus ou moins stabilisée, l'Allemagne aussi … Le Japon, par contre, repart pour un tour …

La Chine, Taïwan et la Corée du Sud s'en tirent très bien : ils ont réglé le problème de façon ultra-dictatoriale, chose difficilement envisageable chez nous.

Pour pratiquement tout le reste, c'est exponentiel depuis le départ et ce n'est pas prêt de redescendre …

La question est : le monde pourra-t-il tenir longtemps dans ces conditions ou un effondrement sera-t-il inévitable ? Après tout, tout système a une fin …
Si cela se produit, si les dominos s'écroulent, le krash risque d'arriver aussi vite chez nous que la crise du coronavirus : en quelques jours …

On le répète encore : il ne coûte rien de faire quelques réserves de nourriture, au cas où … Un ou deux vélos, quelques armes et des médicaments de première nécessité ne seraient pas non plus inopportuns pour prendre soin de votre foyer …

Mais bon … C'est juste une "petite grippe", hein … "Ca sera vite résolu, dans deux semaines on n'en parlera plus" nous disait-on …