Le bénévacantisme gagne toujours plus de terrain



L'erreur consistant à affirmer que François 0 serait un faux Pape mais que, par contre, Benoit XVI serait le "vrai", continue à faire des émules … De nombreux journaux en ligne américains évoquent ce problème par l'appelation "benevacantism".

Nous avions déjà dénoncé à plusieurs reprises cette erreur qui ne repose sur aucun fondement doctrinal. De nombreuses âmes ne comprennent pas que Ratzinger est un père de la nouvelle vague de modernisme et de Vatican II. Elles sont aveuglées par le "conservatisme" qu'on lui attribue.
Bien sûr, c'est à se demander ce qu'ils feront après sa mort, surtout si la triste situation de l'Eglise n'a pas évolué d'ici là … Pire, imaginons qu'un moderniste "conservateur" à la sauce Ratzinger succède à François 0 dans l'occupation illicite du Saint Siège, bonjour les dégâts (dans le monde tradi y compris).

En Pologne, cette erreur gagne du terrain ; Jan Lenga, 'archevêque' à la retraite, y est tombé de plain-pied. Il a rejeté une instruction de la conférence "épiscopale" polonaise qui lui a interdit les apparitions publiques en promettant de continuer à dénoncer "l'hérésie et le sectarisme". Il part de bons principes sans parvenir à la bonne conclusion …

Dans une interview accordée le 25 Février dernier à gloria TV, il a confié ne pas vouloir appartenir à une "église dirigée par des protestants, des islamistes et des juifs" et pense que ses détracteurs devraient "former leur propre église, plutôt que d'usurper le pouvoir dans l'Église catholique". Jusqu'ici, tout va bien … Dans une interview diffusée en polonais sur YouTube, il a déclaré qu'il reconnaissait toujours Benoît XVI comme pape et qu'il avait retiré François "usurpateur et hérétique" qui répand "des contrevérités et des péchés" et "induit le monde en erreur". Il a confié avoir retiré François de ses intentions de prière au canon de la Messe, il nomme Benoit XVI à la place.

https://www.youtube.com/watch?v=EXS8IiJfnc0

Bénévacantisme avéré.

Voici deux autres exemples de personnalités de premier plan extrêmement influentes dans le monde des conciliaires conservateurs et qui propagent cette fameuse erreur que nous évoquons :

– José Galat, universitaire colombien, propriétaire d'une chaîne de télévision et ancien candidat aux présidentielles de son pays : https://gloria.tv/article/tp1C19b1LoKH3pEbfriqkDjAV

– Antonio Socci, journaliste et écrivain bien connu en Italie : https://gloria.tv/article/SrLnXbXV3SLZ1pAovvci2rhnw

Benoit XVI est un pur moderniste, comme le sont les imposteurs qui se succèdent illicitement à Rome depuis Vatican II. Il suffit simplement de regarder ses abominables actions et lire sa curieuse "théologie". Nous avons consacré deux émissions à son sujet :

Partie 1 : https://radioregina.info/2019/06/23/emission-39-benoit-xvi-theologien-du-modernisme-partie-1-2-stephane-janek

Partie 2 : https://radioregina.info/2019/06/30/emission-40-benoit-xvi-theologien-du-modernisme-partie-2-2-stephane-janek

(Lien et image générés par Telegram)