Cette mode de mèmes « Chrétiens » totalement condamnables …

La plupart de nos lecteurs/auditeurs savent ce qu’est un « mème », soit une idée ou un concept simple qui, propagé à travers le web (forums, réseaux sociaux, blogs …), prend généralement la forme d’une image ou d’une vidéo amusante. Voici quelques exemples de mèmes célèbres dans la sous-culture internet :

Beaucoup de communautés, généralement politiques mais également spirituelles, ont aussi tendance à produire leurs propres mèmes pour défendre leur cause et se moquer de leurs adversaires. Jusqu’ici, pourquoi pas, rien de condamnable en soi … De temps en temps, il nous est arrivé nous-mêmes de publier des mèmes hilarants sur notre chaîne Telegram, un peu comme ceux-ci :

Messe de St Pie X versus « Messe » de Paul VI

Malheureusement, le terrain devient vite glissant.

Beaucoup de frères en Chrétienté qui pensent peut-être bien faire, imbus de modernité libérale, en arrivent à diffuser voire carrément à produire des mèmes extrêmement vulgaires et blasphématoires « pour la bonne cause ». Nous ne montrerons aucun exemple ici bien sûr mais ce problème est récurent et extrêmement courant sur les réseaux.

Par exemple, pour contrer des discours païens, on va diffuser un mème illustrant un druide qui affirme quelque chose et Notre Seigneur Jésus-Christ qui lui répond avec des yeux en rayons lasers ! On va faire dire des gros mots à des Saints ! On va ironiser sur la Sainte Église ! On critique les modernistes qui cherchent systématiquement à se montrer « cools » mais nous aussi, avec ces horribles mèmes, on fait exactement pareil et en blasphémant de surcroit. Tout ça pour plaire à qui à part au monde ?

Ce sont des attitudes complètement condamnables et, malheureusement, bien peu de monde les dénonce. Le recours aux mèmes n’est pas un problème en soi, bien sûr, mais ce que beaucoup de frères en Chrétienté en font, la moitié du temps, tient littéralement du blasphème … Tout cela pour « la bonne cause » … Ces graves monstruosités « humoristiques » sont devenues complètement banales et normalisées, alors que, on ne va pas se mentir, au Moyen-Âge on aurait fait des Bûchers pour moins que ça … On ne s’étonnera pas qu’il y ait eu des iconoclastes, après ça, quand on voit ce que des âmes baptisées font avec les icônes …

Espérons que des frères en Chrétienté honnêtes mais qui sont tombés dans ce travers finissent par ouvrir les yeux s’ils nous lisent, si ce billet peut les aider à se débarrasser de cette part de libéralisme qu’ils ont encore en eux et qui profite à Satan. Le sacré doit rester sacré. En n’accordant pas le respect dû à Dieu et aux Saints, même sans mauvaise intention, on favorise indirectement l’ennemi, et on méprise concrètement ce qu’il y a de plus respectable. Que Dieu nous préserve de ce danger.

L’équipe de Radio Regina