Ce temps où le Groenland était Catholique …

Vous ne l’avez certainement pas manqué dans la presse, Donald Trump a tenté d’acheter le Groenland au Danemark. Saviez-vous que cette grande île a été Catholique durant une courte période ?

Les premiers colons scandinaves étaient païens, à l’instar des Inuits nomades de l’île ; mais le fils d’Erik le Rouge, Leif, a été converti au Catholicisme par le roi Olaf Trygvesson lors d’un voyage en Norvège en 999 et le monarque a envoyé des missionnaires au Groenland. L’arrivée de ceux-ci a eu pour conséquence l’établissement de seize paroisses, de monastères et d’un évêché à Gardhar.

Saint Olaf de Norvège

Saint Olaf Haraldson de Norvège soumettra le Groenland à son autorité en 1023. Notons que ce grand Roi Catholique est connu pour avoir livré une guerre sans merci contre le paganisme dans son pays en tentant d’en faire disparaître toutes traces et en bâtissant des églises à la place des anciens lieux idolâtres qu’il a détruits.

Neuf évêques se succédèrent au Groenland jusqu’en 1378. Le diocèse groenlandais disparaîtra dans les années 1400, lorsque cessera la venue de navires norvégiens.

Une fiche wikipedia raconte l’histoire de ce diocèse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gardhar

La redécouverte de cette colonie trois siècles plus tard et la diffusion de la Réforme protestante figurent parmi les principales raisons de la recolonisation danoise. Sous le patronage de la Mission Collège royal à Copenhague, des luthériens norvégiens et danois ainsi que des hussites allemands ont cherché les établissements scandinaves manquants. En l’absence de survivants des colonies scandinaves, les protestants ont commencé à prêcher aux Inuits.

Aujourd’hui, l’île compte 56 000 habitants. Bien qu’il n’y ait pas de données officielles du recensement sur la religion au Groenland, l’évêque luthérien du Groenland Sofie Petersen estime que 85 % de la population groenlandaise sont membres de sa congrégation. Juste pour information, précisons que, d’après des chiffres de 2016, il y aurait potentiellement une toute petite minorité de ‘Catholiques’ (post-conciliaires), puisque l’île compte la présence de 165 Philippins, sans parler de la minorité « catholique » danoise. Il y a une église à Nuuk, la capitale, relevant du « diocèse » de Copenhague, c’est l’ « église du Christ-Roi ».

À reconquérir un jour avec l’aide de Dieu !