POLOGNE : Un jeune intégriste de 15 ans humilie des milliers de répugnants invertis

  • administrateur
  • 12 août 2019
  • Commentaires fermés sur POLOGNE : Un jeune intégriste de 15 ans humilie des milliers de répugnants invertis

Actuellement, en Pologne, le clivage central de tout débat politique est l’acceptation ou non du péché contre-nature. Incroyable mais vrai ! La société polonaise est extrêmement divisée entre ceux qui rêvent d’une intégration complète à la décadence occidentale au nom du « progrès » et ceux qui ont encore un minimum de morale en souhaitant y résister ; l’épicentre de toute cette division, dans ce pays d’Europe de l’Est, est la question du péché de Sodome, complètement redondante dans les journaux et plateaux de télévision.

En tous cas, malgré qu’un parti « conservateur » est censé être au pouvoir (PIS), les abjects contre-natures sont de plus en plus nombreux à faire des marches de « fierté » (la fierté d’être des ennemis du genre humain …) dans toutes les grandes villes polonaises. Nous reviendrons plus loin sur l’incapacité des politiques à freiner ces sales évènements typiques des sociétés qui rejettent la Sainte Religion Catholique.

Une énième « gay pride » a eu lieu il y a Samedi dernier à Plock, une petite ville à proximité de Varsovie. Un tas d’abjects invertis en provenance de la capitale et de de Poznan y ont débarqué par milliers en bus pour y défiler au nom de leur « fierté ». Il va de soi que tous ces zombies arc-en-ciel aptes à passer sur le Bûcher étaient protégés par les forces de l’ordre au vu de la mobilisation de contre-manifestants qui ont encore un minimum d’honneur.

Ces outrageantes sous-races fières de la transgression la plus impure n’ont évidemment pas manqué, au cours de leur marche bien protégée, d’émettre des blasphèmes, par des slogans ou des visuels, contre la Très Sainte Mère de Dieu pour se moquer du Catholicisme. Qui le leur interdit ? Ces hontes de l’humanité bénéficient de la liberté d’expression (à laquelle tout bon Catholique cohérent devrait s’opposer comme nous l’avons déjà expliqué dans notre émission #17).

C’est un garçon de quinze ans qui sauvera l’honneur (des journalistes polonais ont dis qu’il en avait douze mais cela parait un peu moins vraisemblable). Seul face au cordon policier en tenue anti-émeute à la tête du cortège de sodomites, il s’est tenu au milieu de la rue, brandissant un Crucifix paré d’un Chapelet, en tentant d’empêcher vainement la progression des impies qui offensent la nature. Bien entendu, c’est lui qui a été arrêté !

Bénis soit-il ! Cela restera à tout jamais l’image que tout le monde retiendra de cette ignoble manifestation ! Un jeune adolescent à peine sortit de l’enfance a HUMILIÉ des milliers de répugnants invertis !

Ce garçon au comportement exemplaire, d’après nos recherches, est bien partit pour devenir un véritable soldat de Dieu ! Il est fidèle traditionaliste en Pologne (ce qui n’est pas courant puisque même les conciliaires sont encore un tant soi peu « conservateurs » là-bas ; précisons également que le constat non una cum y est peu connu), est imbus de Religion et est très intéressé par la politique. Autant dire que, si tout se passe bien, avec la grâce de Dieu, il est promis à un brillant avenir. Nous nous avançons peut-être vite mais les jeunes gens de son âge prêts à agir de la sorte seuls face au monde, donc prêts à se sacrifier seuls pour défendre leurs valeurs, démontrent une qualité de futurs meneurs d’hommes et, sans oublier dans le cas présent, un grand potentiel de Sainteté !

Ces images qui sont en train de faire le tour en disent très long sur l’état de la société polonaise. Dans cette société dite-« conservatrice » avec un pouvoir dit-« conservateur », ce sont les Catholiques qui se font arrêter pendant que notre Dieu et son Église sont impunément blasphémés en rue, sans parler de la morale naturelle.

L’explication est simple et nous la répétons souvent à propos de tous ces régimes « conservateurs » qui poussent en Europe. Hier, justement, le président du PIS (le parti au pouvoir en Pologne) Jaroslaw Kaczynski a justement confirmé tout ce que nous disons au cours d’un pique-nique familial à Zbuczyn.

Le journa dziennik.pl rapporte aujourd’hui que Kaczynski a été filmé en train de déclarer à ses partisans que, si ça ne tenait qu’à lui, il « interdirait les marches LGBT » comme son frère l’avait fait lorsqu’il était maire de Varsovie. Mais il explique ensuite qu’il ne peut pas à cause de la « réglementation européenne » et parce que « les tribunaux polonais sont complètement sous l’influence de l’idéologie LGBT ». Il promet ensuite de se battre pour « limiter » de tels évènements « afin qu’ils ne détruisent pas la culture polonaise, l’Église polonaise. »

Voilà les explications ! Claires, nettes et limpides ! Nous sommes heureux d’entendre confirmation de ce que nous avions toujours dis ! Il va de soi que s’il y a des gens de bonne volonté au sein du PIS, des personnes souhaitant en finir avec tout ça, ils ne peuvent techniquement rien faire en jouant le jeu de la démocratie libérale. S’ils commençaient à mener une politique contre ce péché, ils se feraient gravement sanctionner par l’Union Européenne à tous les niveaux et, après un déchaînement de campagnes financées par des Soros et autres crapules, ne seraient d’office pas réélus ! Il en va de même pour tous les partis « conservateurs » aux quatre coins de l’Europe.

La seule solution passera par une dictature Catholique et rien d’autre. Le retour d’une véritable Chrétienté ! Un conservatisme dans une démocratie libérale ne peut que freiner légèrement le malheur, tout au mieux, en attendant que des ordures de progressistes prennent de nouveau le pouvoir. C’est juste logique ! Nous abordons ces points dans notre programme politique.

Quant aux invertis, il faudra les tuer (peine de mort) après un procès juste et équitable quand nous serons au pouvoir, comme l’Église l’a toujours recommandé. Il n’y a pas d’autre solution. Après en avoir éliminé quelques dizaines pour montrer l’exemple, nous doutons fortement que tout ces honteux et ignobles défilés se poursuivent …