Des députés veulent faire entrer l’avortement dans la Constitution

« Le titre VIII de la Constitution est complété par un article 66-2 ainsi rédigé : “Art. 66-2. – Nul ne peut entraver le droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse.” » Plusieurs députés de gauche ont déposé, lundi 1er juillet, une proposition de loi visant à faire introduire dans la Constitution l’interdiction de l’entrave à l’interruption volontaire de grossesse.

Pour l’instant, l’article 66 de la Constitution grave dans le marbre deux principes : le respect de la liberté individuelle et l’interdiction de la peine de mort.

« On observe depuis plusieurs années des velléités de revenir sur ce droit fondamental, portées par des courants politiques extrémistes ou proches de mouvances religieuses traditionalistes », peut-on lire dans l’exposé des motifs de cette proposition de loi qui ne comporte qu’un seul article. « Que l’on pense aux manifestations anti-IVG, ou bien aux actions médiatiques chocs de certains groupements politiques, on constate que la légitimité de ce droit est constamment remise en cause », écrivent encore les auteurs du texte.

Source : https://www.la-croix.com/France/deputes-veulent-faire-entrer-lIVG-Constitution-2019-07-15-1201035421

Voilà pourquoi nous désirons non seulement la destruction de la république apostate et impie mais également de la notion même de Constitution (cfr nos émissions consacrées à notre magnifique programme politique #35 et #36, au début de la première partie). Le principe de souveraineté nationale (ou populaire aussi) est un leurre. Christ-Roi et rien d’autre !