Théodon et Guillaume réagissent à l’affaire du burkini

Nos collaborateurs Théodon et Guillaume, chacun de leur coté, ont atomisé les libéraux laïcards sur la récente affaire du burkini …

Voici la réaction de Théodon sur les réseaux sociaux … Clair, concis, limpide !

La polémique annuelle sur le burkini devient de plus en plus consternante au fur et à mesure de la progression de l’apostasie de l’Occident. Maintenant les anti-burkinis en viennent à promouvoir le naturisme pour faire pression sur les maires. Alors que le burkini est déjà un compromis que les mahométans ont accepté pour leurs femmes dans les sociétés occidentales, compromis inacceptable d’ailleurs pour un catholique. Pour nos contemporains, le summum de la rigueur et du fanatisme se trouverait dans l’islam, alors que ce faux culte était dénoncé par l’Église depuis son origine pour son immoralisme et son laxisme (polygamie, divorce, inceste, drogue, débauche alimentaire avec l’hypocrisie du ramadan et les banquets, débauche sexuelle avec les harems, sensualisme généralisé, superstition païenne avec les marabouts, les djinn, etc.). Ceux qui luttent actuellement contre le burkini sont les héritiers des soixante-huitards qui ne veulent surtout pas remettre en question leur mode de vie. Ce n’est pas une lutte cohérente contre l’islam (sans quoi, les vices cités plus haut seraient aussi combattus), mais une lutte pour conserver la société ouverte et libérale actuelle. Et qui, par contre-coup, est aussi une lutte contre les mœurs chrétiennes, bien plus rigoureuses que les mœurs dissolues mahométanes.

+ de précisions avec le commentaire de Guillaume en vidéo (comme un commentateur l’indique, vous pouvez commencer à partir de 1:04:10 pour la raclée finale des libéraux) :