Rabbi Schlomo Aviner : la Chrétienté est notre ennemi numéro un et doit être punie

  • administrateur
  • 5 mai 2019
  • Commentaires fermés sur Rabbi Schlomo Aviner : la Chrétienté est notre ennemi numéro un et doit être punie

N’est-ce pas exact que la chrétienté mérite d’être punie pour tout ce qu’elle nous a fait ?

Ils doivent être punis. Ils sont notre ennemi numéro un dans l’histoire. Ils ont tenté de nous convertir par la force, ils ont lancé l’Inquisition contre nous, ils ont brulé le Talmud, ont commis des déportations, des pogroms. L’antisémitisme occidental prend son origine dans la haine chrétienne contre les « déicides » et ceci a conduit à l’Holocauste. Les français ont livré les juifs aux camps d’extermination. Bien sûr, il y a aussi eu des français parmi les Justes des Nations. Dans tous les cas, nous ne connaissons pas les secrets du Très Saint, béni-soit-il, ni pourquoi ils semblent parfois bon, parfois mauvais.

Les chrétiens refusent d’admettre la définition [talmudique, ndt] de l’idolâtrie.

En effet, la chrétienté est une déesse déguisée sous l’apparence d’une croyance en l’unicité de Dieu. Or, faire aller le Père et le Fils ensemble, est de l’idolâtrie. Les musulmans aussi, considèrent les chrétiens comme des idolâtres.

Srugim, Rav Schlomo Aviner, l’Église chrétienne est en feu, faut-il s’en attrister ou s’en réjouir ?, 16 avril 2019, traduit de l’original (הכנסייה הנוצרית עולה באש/ הרב שלמה אבינר). [Srugim – Rav Schlomo Aviner – L’Eglise chrétienne est en feu]


REPONSE de Fide Catholica : (…) En premier lieu, il accuse l’Eglise d’avoir voulu convertir les juifs par la force : c’est faux, l’Eglise interdit toute conversion par la force. A l’inverse, les lois noahides du Talmud et de la Kabbale imposent la soumission de force des non-juifs aux principes noahides, tandis qu’en vérité, l’Eglise a toujours cherché le salut des juifs. Il accuse ensuite l’Eglise d’avoir lancé contre eux la Sainte Inquisition : c’est mal formulé, la Sainte Inquisition fut créée pour combattre toutes sortes d’hérésies, sans distinction. La Sainte Inquisition a combattu la sorcellerie en Allemagne, les cathares, mais aussi les abominables croyances du Talmud et de la Kabbale. Contrairement au suprémacisme racial du Talmud et de la Kabbale, la religion catholique ne fait pas de distinction raciale : elle combat toutes les hérésies. Aviner accuse l’Eglise ou la chrétienté, d’avoir fait bruler le Talmud : c’est vrai, et nous en sommes fiers. C’est une œuvre de salubrité publique que de bruler un livre qui blasphème Dieu, qui renie la vraie Loi des prophètes et qui enseigne toutes sortes d’abominations, en particulier la polygamie, l’inceste, le viol et la pédophilie. Remarquez d’ailleurs que Schlomo Aviner distingue le catholicisme de l’islam, en rappelant que l’islam considère comme le judaïsme rabbinique, que les catholiques sont idolâtres. Ainsi, que ceux qui pensent devoir préférer les juifs aux musulmans, apprennent qu’ils sont les derniers des sots. Il accuse enfin la chrétienté ou l’Eglise, d’avoir commis des déportations : les déplacements de populations néfastes hors de la société catholique est un droit et même un devoir de toute nation chrétienne. Lorsque l’hérésie islamique ou celle de la Kabbale influença si négativement l’Espagne, ou ailleurs, la France, il était très nécessaire d’expulser les juifs ou les musulmans. D’ailleurs, le double-langage des juifs talmudistes est insupportable : ils séduisent les partis populistes mécréants d’Europe sur les questions migratoires, ils pratiquent la plus cruelle persécution contre les Palestiniens depuis près d’un siècle, mais se plaignent d’avoir été expulsés ici et là, à juste titre, dans le passé. Puis, Aviner accuse l’Eglise ou la chrétienté d’avoir commis des pogroms : c’est un mensonge. L’Eglise a toujours interdit les attaques physiques contre les communautés juives, en tout temps, contre la fureur des populations. Mieux encore, l’Eglise a toujours fait en sorte de physiquement protéger les juifs de ces exactions. Enfin, Shlomo Aviner a l’audace d’accuser le catholicisme d’être à l’origine de l’antisémitisme occidental et d’être en fait, à l’origine même des crimes nazis contre les juifs pendant la seconde guerre mondiale. Peut-on imaginer plus infect mensonge ? En premier lieu, cette accusation est typique, non seulement chez les juifs talmudiques, mais aussi chez les juifs progressistes ou crypto-talmudiques. (…)

Source (lire tout l’article) : https://fidecatholica.wordpress.com/2019/05/02/breves-rabbi-schlomo-aviner-la-chretiente-est-notre-ennemi-numero-un-et-doit-etre-punie