En Alabama, les médecins qui pratiquent l’avortement pourraient bientôt risquer jusqu’à 99 ans de prison

  • administrateur
  • 4 mai 2019
  • Commentaires fermés sur En Alabama, les médecins qui pratiquent l’avortement pourraient bientôt risquer jusqu’à 99 ans de prison

L’Etat de l’Alabama est en voie d’adopter une loi pour interdire aux médecins de pratiquer des interruptions de grossesse, sous peine de prison, alors que des initiatives visant à restreindre le droit à l’avortement sont menées par les conservateurs à travers les Etats-Unis.

L’objectif avoué des promoteurs du texte est de se retrouver devant la Cour suprême des Etats-Unis pour la convaincre de revenir sur sa décision emblématique de 1973, « Roe v. Wade » qui a reconnu le droit des femmes à avorter tant que le foetus n’est pas viable.

Le projet de loi, adopté mardi par la Chambre des représentants de l’Alabama, prévoit des peines de prison de 10 à 99 ans pour les médecins pratiquant des interruptions volontaires de grosses (IVG), sauf en cas d’urgence vitale pour la mère ou d’« anomalie létale » du foetus.

Le texte ne prévoit pas d’exception en cas de viol ou d’inceste.

Il doit être validé par le Sénat, également contrôlé par les républicains, puis promulgué par la gouverneure républicaine de l’Etat Kay Ivy.

Une fois adopté, il sera probablement invalidé par les tribunaux. L’Alabama, un Etat du Sud où la religion est très prégnante, devrait alors introduire un recours devant la Cour suprême, dans l’espoir qu’elle profite de ce dossier pour changer sa jurisprudence. (…)

Les conservateurs misent sur la nouvelle composition de la Cour suprême, où les juges progressistes sont en minorité depuis l’arrivée de deux magistrats choisis par le président Donald Trump. (…)

Source : https://www.nouvelobs.com/monde/20190502.OBS12403/en-alabama-les-medecins-qui-pratiquent-l-ivg-pourraient-bientot-risquer-jusqu-a-99-ans-de-prison.html

Nous nous réjouissons déjà ! Cependant, il ne faut pas se leurrer, l’infanticide pré-natal n’est pas la cause mais la conséquence de nombreux maux de sociétés ; éteindre des feux c’est bien, arrêter les pyromanes c’est mieux ! Tant que Dieu ne sera pas revenu au centre des sociétés occidentales, et cela passera par l’abolition de la Constitution américaine et bien d’autres, les conséquences comme l’avortement persisteront …