Le séminaire conciliaire de Lille ferme ses portes

La justice immanente de Dieu ? Pour rappel, c’est le Cardinal Achille Liénart de Lille qui lança le mouvement de subversion moderniste à l’ouverture du « concile » Vatican II. Nous connaissons la suite …

Bye, bye ! Que Dieu nous donne de vrais, bons et Saints Prêtres Catholiques !

Laurent Ulrich, « archevêque » de Lille, célébrant une « Messe » …

Il n’y a plus assez de candidats à la prêtrise : le séminaire de Lille ferme ses portes

Le séminaire de Lille, qui formait des prêtres pour 8 diocèses, va fermer ses portes à la rentrée prochaine. 

« Cette nouvelle soulève évidement des inquiétudes » : l’archevêque de Lille ne cache pas que la nouvelle annoncée ce lundi est symboliquement lourde de sens pour l’église catholique locale. A la rentrée prochaine, le séminaire n’accueillera plus de candidats à la prêtrise.

Les 9 séminaristes actuellement formés à Lille iront à Issy-les-Moulineaux et Metz pour terminer leur formation. 9 pour 6 années de formation, un nombre insuffisant pour maintenir un lieu de formation dans le Nord. Il y a 6 mois, le séminaire de Lille avait pourtant déjà déménagé de la rue Hippolyte Lefebvre à Lille (ouvert en 1931) au 61 rue Princesse dans le Vieux-Lille, un lieu beaucoup plus petit et au coeur de la ville.

Le diocèse de Lille précise dans un communiqué que la fermeture du séminaire lillois est peut-être provisoire : « L’équipe du séminaire a proposé une formation axée sur le projet missionnaire d’annoncer l’évangile dans le contexte d’une société de plus en plus sécularisées [ndlr : sic] : nous désirons que ce projet puisse trouver à se réaliser encore, dans d’autres conditions ».

Il faut rappeler que le séminaire de Lille accueille les futurs prêtres issus de 8 diocèses d’une grande partie nord de la France : Lille, Reims, Arras, Cambrai, Troyes, Châlons-en-Champagne, Soissons et Langres.

Ils étaient encore une trentaine de séminaristes à Lille à la fin des années 2000. Le diocèse de Lille (qui couvre une partie du département du Nord de Dunkerque à Lille) compte aujourd’hui moins de 150 prêtres encore en activité.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille/il-n-y-plus-assez-candidats-pretrise-seminaire-lille-ferme-ses-portes-1632854.html