Fin du sommet sur les abus : François 0 présente des mantras au lieu de résultats

Le 24 février, le pape François a conclu son sommet sur les abus auquel 190 évêques ont participé.

Dans une allocution après la messe dominicale, il a répété son mantra sur le « cléricalisme » et « l’abus de pouvoir » en tant que racine des abus homosexuels cléricaux, comme si le « cléricalisme » et le « abus de pouvoir » rendraient quelqu’un homosexuel.

Il a passé sous silence la principale raison des abus : l’homosexualité.

Contrairement à son idéologie de miséricorde habituelle et avec peu de sens pastoral, il a qualifié les abuseurs « les outils de Satan ».

Même le jésuite pro-François Thomas Reese a admis que ce discours était une « déception ».

Source : https://gloria.tv/article/1CQh3GxMV32qApMpCzT9sJhfq

Cet article issu de gloria.tv résume tout et dit ce que nous disons depuis des années. Cependant, pour rappel la notion d’ « homosexualité » est une imposture étymologique et sémantique à éviter, car elle sous-entend qu’il existerait une « orientation sexuelle », soit un abominable concept qui n’existe en rien dans le Catholicisme (cfr notre émission n°13).