La FSSPX veut reprendre la « discussion théologique » avec la secte d’occupation moderniste

  • administrateur
  • 27 novembre 2018
  • Commentaires fermés sur La FSSPX veut reprendre la « discussion théologique » avec la secte d’occupation moderniste

Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Saint-Pie X sur la rencontre entre le cardinal Ladaria et l’abbé Pagliarani, 22 novembre 2018

Le jeudi 22 novembre 2018, l’abbé Davide Pagliarani, Supérieur général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X s’est rendu à Rome, à l’invitation du cardinal Luis Ladaria Ferrer, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Il était accompagné de l’abbé Emmanuel du Chalard. Le cardinal Ladaria était assisté de Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la Commission pontificale « Ecclesia Dei ».

L’entretien s’est déroulé dans les bureaux de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de 16 h 30 à 18 h 30. Il avait pour but de permettre au cardinal Ladaria et à l’abbé Pagliarani de se rencontrer pour la première fois et de faire ensemble le point sur les relations entre le Saint-Siège et la Fraternité Saint-Pie X, depuis l’élection de son nouveau Supérieur général, en juillet dernier.

Au cours de l’entretien avec les autorités romaines, il a été rappelé que le problème de fond est bel et bien doctrinal, et que ni la Fraternité ni Rome ne peuvent l’éluder. C’est à cause de cette divergence doctrinale irréductible que toute tentative d’élaborer une ébauche de déclaration doctrinale acceptable par les deux parties, n’a pu aboutir depuis sept ans. C’est pourquoi la question doctrinale reste absolument primordiale.

Le Saint-Siège ne dit pas autre chose lorsqu’il affirme solennellement que l’établissement d’un statut juridique pour la Fraternité ne pourra se faire qu’après la signature d’un document de caractère doctrinal.

Tout pousse donc la Fraternité à reprendre la discussion théologique, bien consciente que le Bon Dieu ne lui demande pas nécessairement de convaincre ses interlocuteurs, mais de porter devant l’Eglise le témoignage inconditionné de la foi.

L’avenir de la Fraternité est entre les mains de la Providence et de la Très Sainte Vierge Marie, comme le prouve toute son histoire, de sa fondation à ce jour.

Les membres de la Fraternité ne veulent rien d’autre que servir l’Eglise et coopérer efficacement à sa régénération, jusqu’à donner leur vie pour son triomphe, s’il le faut. Mais ils ne sauraient choisir ni la façon, ni les termes, ni le moment de ce qui appartient à Dieu seul.

Menzingen, le 23 novembre 2018.

Source : http://laportelatine.org/maison/communiques/181122_rencontre_pagliarani_ladaria_rome/181122_rencontre_pagliarani_ladaria_rome.php

Les pauvres … Nous retiendrons ces deux bouts de phrases effrayants : « Tout pousse donc la Fraternité à reprendre la discussion théologique » et « l’établissement d’un statut juridique pour la Fraternité ne pourra se faire qu’après la signature d’un document de caractère doctrinal. »

En dehors du fait que la position lefebvriste pose déjà un énorme problème complètement injustifiable au niveau de l’obéissance dogmatiquement due à tout souverain pontife, cette idée de dialoguer avec le Diable et, à terme, signer un pacte « doctrinal » avec lui en lui offrant en pâture toutes les âmes sincères fidèles à la fraternité, est juste affligeante et abominable. Pour l’instant, le carnage est très visible et explicite avec François 0, mais qu’en sera-t-il s’il se fait succéder par un imposteur de la même espèce de serpent moderniste-conservateur que Benoit XVI (à moins que Dieu en finisse avec tout cela d’ici là) ? Il est certain que beaucoup d’égarés, aussi sincères soient-ils éventuellement, courberont l’échine.

Rome et nos églises sont occupées par une secte moderniste complètement hérétique et illégitime. Le pseudo-pape François 0 et ses lieutenants promeuvent tout le contraire de l’enseignement Catholique ! Si cette situation est possible, c’est principalement à cause de la mollesse et la lâcheté des Catholiques !

« La force principale des mauvais c’est la lâcheté et la faiblesse des bons et tout le nerf du règne de Satan réside dans la mollesse des chrétiens. » (le Saint Pape Pie X, dont la Fraternité se réclame le nom).

La seule chose que les Catholiques ont à faire vis-à-vis de cette secte est la guerre ! Il faut la dégager et récupérer le Saint Siège, point barre ! Pas de dialogue, pas de négociation, pas de compromission avec le Diable ! Il faut dénoncer la méchanceté et les mensonges de ces occupants, il faut les discréditer, il faut proclamer la vérité Catholique afin que tous comprennent la situation de l’Église !

Allons-nous laisser encore ces imposteurs au pouvoir plus longtemps à Rome ? Allons-nous les laisser continuer à défendre, propager et enseigner l’erreur ? Allons-nous les laisser continuer à nous ridiculiser en parlant et agissant mal au nom de notre Sainte Église ? Allons-nous les laisser continuer à couvrir d’ignobles violeurs pédérastes ?

Une chose est sûre : dans l’histoire de l’Église, le christianisme ne s’est pas répandu sans sacrifice ! À commencer par le plus grand Sacrifice de l’histoire !

« En nom Dieu, les hommes d’armes combattront et Dieu donnera la victoire »

Sainte Jeanne d’Arc