À bas la « liberté religieuse » !

Les journaux en ligne conciliaires-conservateurs annoncent que l’association internationale AED (Aide à l’Église en Détresse) illuminera le 22 Novembre prochain des monuments parisiens en rouge, pour « faire mémoire de ceux qui ne peuvent vivre librement leur foi et sensibiliser nos concitoyens. »

Les monuments concernés seront la basilique du Sacré Cœur de Montmartre, la cathédrale de la Sainte-Trinité de Paris, la grande synagogue, la cathédrale schismatique russe du Quai Branly et, oublient sciemment ou non ces journaux, la grande mosquée de Paris.

Certes, l’association AED fait peut-être du bien pour aider des personnes innocentes en détresse dans le monde, c’est possible ; cependant, encore faut-il regarder les moyens : la liberté religieuse est fermement condamnée par l’Église Catholique (Mirari vos par Grégoire XVI, Quanta cura par Pie IX) dont se prétendent tous ces conciliaires par définition ! Nous ne voulons pas du paganisme, de l’athéisme, du mahométisme, du judaïsme, du bouddhisme et de toutes les autres formes de fausses religions qui précipitent l’humanité en Enfer !

La seule liberté religieuse qui soit valable est celle qui concerne la seule et unique vraie religion : le Catholicisme ! La vérité n’accepte point l’erreur ! Et bien entendu, comme tout le monde s’en doute, la définition de cette liberté pour l’AED ne relève absolument point de celle-ci mais de celle promue par la répugnante secte Vatican II ; cette association assume pleinement son droitdel’hommisme ! Notre Sainte Religion n’a pas à être mise sur le même pied d’égalité avec les croyances du Diable qui doivent être fermement combattues et éradiquées avec l’aide de Dieu !

Précisons qu’il s’agit d’une association de droit « pontifical », c’est à dire que son orientation « apostolique » a été formellement approuvée par le Saint-Siège (occupé par des imposteurs) !

À bas la liberté religieuse, à bas Vatican II, à bas les droits de l’homme ! Vivent le Règne Social de Jésus-Christ et les droits de Dieu ! Un vrai Catholique, par la grâce de Dieu, préférera toujours finir Martyr plutôt qu’associer la vérité avec le mensonge ou associer le Bon Dieu avec les démons des multiples fausses croyances qui empoisonnent l’humanité.