Le critère de sélection pour devenir « Cardinal » : être pro-sodomite

Voilà où nous en sommes … Combien de temps devrons-nous encore supporter cette engeance d’imposteurs qui se font passer pour « Catholiques » en blasphémant notre Dieu et en humiliant quotidiennement Son Église ? Que Dieu renforce les derniers Ses derniers fidèles pour bouter crapules modernistes hors de Rome et de nos églises.

Le Père James Martin s.j. militant homosexuel actif et consultant au Vatican, a déclaré lors d’une récente conférence, que le pape François fait tout son possible pour nommer des évêques et des cardinaux « amis des gays » et qui soutiennent les « projets des homosexuels ».

Le P. Martin a souligné le soutien dont bénéficient des cardinaux homosexuels, comme par exemple le cardinal Tobin, archevêque de Newark, qui a organisé dans sa cathédrale une « messe de bienvenue » pour les personnes LGBT. Et le jésuite américain d’ajouter que les paroles tout comme les actes de François témoignent de son engagement à promouvoir l’homosexualité au sein de l’Eglise.

Samedi dernier, le P. Martin a enfoncé le clou en déclarant à de jeunes auditeurs rassemblées à Washington que « plus il y aura de catholiques LGBT s’identifiant comme tels, plus l’Eglise y gagnera. (…) Les discussions à ce sujet lors du récent synode des jeunes sont d’ailleurs un grand pas en avant. »

Alors que la Hiérarchie est si prompte à recadrer des mouvements qui paraissent un peu trop « tradi », les propos du Père James Martin contraires aux enseignements de l’Eglise ne suscitent pas la moindre réaction de la part du Magistère. Inquiétant ou simplement étonnant ?

Source : https://www.proliturgia.org/actua.html
(site de tendance Commission « Ecclesia Dei »)

* ATTENTION : le jargon utilisé dans cet article n’est pas Catholique ; le mot « homosexuel » (et autres synonymes) ne fait pas partie du vocabulaire de la Sainte Église, qui ne reconnaît pas et ne reconnaîtra jamais la notion mécréante et abominable d’ « orientation sexuelle ». Nous parlerons plutôt de péché contre-nature ou de perversion. Pour en savoir plus, vous pouvez écouter notre émission intitulée « L’homosexualité n’existe pas ».