Parmi les 120 « cardinaux » électeurs …

Parmi les 120 cardinaux électeurs, 17 hommes nommés par Jean-Paul II, 39 par Benoît XVI et 64 par François.

Ce n’est pas insignifiant. Pronkin montre bien, en analysant la pensée des 111 cardinaux déjà connus, que, sur une foule de questions importantes, ceux qui ont été nommés par François se montrent, en général, nettement plus ouverts à une évolution de l’Église que ceux qui occupent ce poste depuis les époques de Jean-Paul II et de Benoît XVI.

Source : https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/540594/un-nouveau-pape-en-2021-ou-les-papables-de-pronkin

Des « Cardinaux » encore plus progressistes que les autres ? Ce n’est peut-être pas plus mal si ça peut contribuer à ce que le monde découvre et comprenne que les occupants du Vatican ne sont rien d’autre que des imposteurs modernistes qui n’ont de « Catholique » que le nom …