Mary Wagner : libération après cinq ans de prison

Nous apprenons que la militante canadienne pro-vie Mary Wagner vient de sortir de prison après cinq ans d’incarcération (au total au compteur, puisqu’elle y est allée plusieurs fois). Son tort, du point de vue de la « justice » de cet abominable État libéral : être entrée dans des cliniques et essayer de persuader les dames de garder les enfants qu’elles s’apprêtaient à tuer.

Nous ignorons, dans cette grave crise de l’Église dont le siège pontifical est occupé par une succession de faux pasteurs, si cette dame adhère totalement au dogme Catholique (Sainte Religion de laquelle elle se réclame). Cela est fort probable au vu de sa décente tenue. Si tel est le cas, il va de soi que passer par la case prison en tant que Chrétienne est tout à son honneur, car quel endroit plus honorable que celui-ci ? Notre Seigneur y est passé et bon nombre de disciples à sa suite aussi.

Cinq ans de prison pour vouloir sauver des bébés, alors que des assassins passent moins de temps que ça ! Nous pensons par exemple à l’affaire Dominique Cottrez, libérée après moins de trois ans de détention alors qu’elle avait tué successivement ses huit bébés après chaque accouchement (Nord de la France) !

Cinq ans de prison au total pour une femme … et elle va certainement y retourner puisqu’il ne serait pas étonnant qu’elle poursuive ses actions. Alors que de nombreux hommes Catholiques n’osent pas perturber le moindre évènement blasphématoire de peur de se faire arrêter administrativement moins de douze heures ! Mais quelle honte … Quand on y pense, cette dame est née en 1974 et pourrait être la mère des plus jeunes de nos lecteurs !

Nous vivons dans un monde impie qui s’enfonce de plus en plus dans l’immoralité et, étrangement, très peu de Catholiques ont le courage d’affronter l’abomination et l’injustice par crainte de la moindre répression … En dehors de Mary Wagner, où sont les Chrétiens en prison ? Car une chose est certaine : il n’y aura pas de réveil sans sacrifices !

Que Dieu raffermisse de courage et de force les âmes de son Église militante, nous en avons bien besoin …