Elle appelle ça « Interruption Volontaire de Vieillesse » …

Jacqueline Jencquel refuse de devenir vieille. Cette ancienne militante pour l’infanticide pré-natal dit « IVG » s’occupe à médiatiser son dernier combat pour Satan à l’aube de ses trois-quarts de siècle : le suicide assisté, qu’elle appelle « IVV » (Interruption Volontaire de Vieillesse). Malgré qu’elle soit encore relativement en forme pour son âge, elle partira en Janvier 2020 mettre fin à ses jours en Suisse, en toute légalité, dans l’espérance que la France adopte à son tour cette mesure.

À moins que le cours de l’histoire ne change, cela finira tôt ou tard par arriver en France mécréante. Des maisons du suicide risquent bien de fleurir partout dans l’Occident apostat, d’ici peu de temps.

Quel monde de malades … Vivement le retour de la Chrétienté et de la Papauté.