François 0 : « La peine de mort est inadmissible ! »

On commence par une petite 📯 BREAKING NEWS !!! 📯

François 0 fait un amendement dans son pseudo Catéchisme (de Jean-Paul II, déjà bien pourri) !!! Attention : « La peine de mort est inadmissible ! » 😳😂

« Cette modification du CEC répond à une volonté émise par le pape François en octobre dernier . Il avait alors demandé d’inscrire dans le CEC l’opposition catégorique de la peine de mort qui supprime une vie humaine, ″toujours sacrée aux yeux du Créateur” et empêche la possibilité d’un “rachat moral et existentiel”. »

C’est totalement FAUX !!!

Voir sur : https://www.famillechretienne.fr/eglise/pape-et-vatican/le-pape-francois-fait-inscrire-dans-le-catechisme-que-la-peine-de-mort-est-inadmissible-240559

Quelques brefs rappels :

– Saint Thomas d’Aquin : « Le bien commun est meilleur que le bien particulier de l’individu. Donc il faut sacrifier le bien particulier pour conserver le bien commun. Or, la vie de quelques individus dangereux s’oppose à ce bien commun qu’est la concorde de la société humaine. Donc on doit soustraire par la mort ces hommes de la société humaine. »

– Catéchisme de Saint Pie X : « Il est licite de tuer […] lors de la mise en oeuvre, par ordre de l’autorité suprême, d’une peine de mort en punition d’un crime. »

– Catéchisme du Concile de Trente, 5e commendement de Dieu : Il est une autre espèce de meurtre qui est également permise, ce sont les homicides ordonnés par les magistrats qui ont droit de vie et de mort pour sévir contre les criminels que les tribunaux condamnent, et pour protéger les innocents. Quand donc ils remplissent leurs fonctions avec équité, non seulement ils ne sont point coupables de meurtre, mais au contraire ils observent très fidèlement la Loi de Dieu qui le défend. Le but de cette Loi est en effet de veiller à la conservation de la vie des hommes, par conséquent les châtiments infligés par les magistrats, qui sont les vengeurs légitimes du crime, ne tendent qu’à mettre notre vie en sûreté, en réprimant l’audace et l’injustice par les supplices. C’est ce qui faisait dire à David: « Dés le matin je songeais à exterminer tous les coupables, pour retrancher de la cité de Dieu les artisans d’iniquité. »