Aum

Les moins jeunes de nos lecteurs se souviennent probablement de l’attentat au gaz sarin qui avait tué 13 personnes et en avait intoxiqué 6.300 autres dans le métro de Tokyo en 1995 ; une attaque commise par des membres de la secte Aum.

De nos jours, le stéréotype que nous avons des fidèles de croyances new age seraient des gens particulièrement pacifistes, calmes, bisounours et efféminés (en plus d’être délirants, bien sûr). Ça n’a pas toujours été le cas dans l’histoire.

La croyance spirituelle de Aum était d’inspiration principalement bouddhiste, comportait des emprunts à l’hindouisme, à l’apocalyptisme chrétien et au New Age ; un grand crédit était accordé aux prophéties de Nostradamus.

Les membres – environ 10000 au Japon à l’époque – pratiquaient intensivement le yoga, parfois avec des drogues telles que le LSD. Le mariage et l’amour étaient interdits … sauf pour le gourou Asahara qui avait droit à de nombreuses maîtresses  »
pour « l’intégrité de l’initiation ».

Le but des initiés : provoquer l’Armageddon et rester les seuls survivants sur terre. Avant et après l’attaque du métro, plusieurs tentatives d’attentats contre des innocents ont échoué, notamment des projets d’attaques bactériologiques.

Ils avaient également d’autres spécialités : enlèvements de membres pour forcer des donations, assassinats ou complots contre des membres voulant quitter la secte, des opposants ou des chefs… etc.

Les 13 condamnés à mort pour l’attentat de 1995, dont l’ex-gourou, viennent d’être pendus. Amnesty International n’est pas très contente.

Voir sur : http://www.lalibre.be/actu/international/japon-les-13-condamnes-a-mort-de-la-meurtriere-secte-aum-ont-ete-pendus-5b595c9455324d3f139375e7