Les Kurdes, les yézédis et les druzes sont-ils des amis ?

* Bien sûr, nous rappelons tout cela pour préserver nos frères en Chrétienté qui nous lisent de tomber dans certains panneaux ; cependant, encore une fois, il s’agit là de généralités et tout ce que nous souhaitons à ces communautés est de devenir Chrétiennes. Nous aimons nos ennemis, y compris les pires persécuteurs, nous ne voulons que leur bien ! 😉👍

Depuis l’avènement de l’Etat Islamique, tout le monde pourra constater qu’un large nombre de Catholiques sont tentés de se sentir solidaires des minorités ethnico-religieuses mécréantes ou infidèles persécutées ou en conflit avec celui-ci. Il suffit de lire n’importe quel journal conciliaire conservateur pour nous sensibiliser sur le triste sort de ces minorités face au mahométisme conquérant. Evidemment, cette focalisation anti-islamique contemporaine rend les « bons » Catholiques totalement amnésiques et idiots sur de nombreuses questions : le seul problème pour beaucoup se résumerait au mahométisme, tout le reste passant au rang de « détail » …

Or, les Kurdes n’ont historiquement jamais été des alliés des Chrétiens et encore moins de nos jours. Bien que certains bataillons syriaques collaborent avec eux (nous y reviendrons !), les Kurdes n’en restent pas moins des ennemis de la Chrétienté. Bien sûr, quand nous disons « les Kurdes », nous parlons d’une généralité et d’un état d’esprit largement partagé chez ce peuple, sans pour autant nier qu’il pourrait exister des exception. En tous les cas, ces caractéristiques générales représentent tout ce que nous détestons : mahométans, libéraux, marxistes et ouvertement alliés des judaïques. La petite minorité « chrétienne » parmi eux est protestante évangélique, donc hérétique ! Par ailleurs, les païens zoroastres sont encore plus nombreux chez eux que ces « chrétiens » hérétiques … Et nous n’allons même pas évoquer le fait qu’en bons nationalistes progressistes, sensibles à un certain égalitarisme féministe depuis les années 70, près de la moitié de leur contingent sur le front serait constitué de femmes. Les occidentaux libéraux et apostats, évidemment, les félicitent et les tiennent pour alliés.

Nous espérons sincèrement que les Chrétiens orientaux (schismatiques ou non, nous n’allons pas compliquer le sujet), en particulier ceux qui ont pris les armes et collaborent avec les Kurdes, n’ont pas oublié que ces derniers ont joué un rôle décisif dans le génocide arménien. Bien que ce massacre de masse ait été organisé par les révolutionnaires franc-maçons turcs de Constantinople, l’action se déroulait sur le terrain anatolien ; s’il arrivait que les Turcs executent les Chrétiens eux-mêmes lors des « marches de la mort » (déportations couvrant les massacres), ils laissaient tout autant la cruauté s’opérer par les bandis du désert, généralement Kurdes qui nourrissaient une haine séculaire des Arméniens. Les Kurdes n’en étaient d’ailleurs pas à leur coup d’essais puisque le siècle précédent, 1894 à 1896, ils collaborèrent avec les Turcs pour massacrer les Arméniens et Syriques de Sassoun (les Chrétiens refusaient de payer l’impot …). Derrière tous ces bains de sangs antichrétiens, les Kurdes assistaient les Turcs, et la liste est longue … De nombreux Arméniens/Syriaques, par ailleurs, se convertissaient souvent à l’islam et devenaient Kurdes pour échapper à la mort. Certains « Kurdes », de nos jours, sont nombreux à se découvrir les origines arméniennes/syriaques que leurs parents et grands-parents ont tues.

Nous pourrions rappeler également que l’un des plus grands ennemis de la Chrétienté, Saladin, était d’origine kurde.

Passons aux Yézidis maintenant, qui ont tout pour être aimés de l’Occident maçonnique et, malheureusement, totalement auréolés par les « bons » chrétiens depuis les persécutions que cette communauté sectaire a subi de la part de Daesh. On ne peut plus les critiquer ! Or, cette secte de langue kurde fait partie des plus immondes qui soient sur cette planète : elle est un mélange de mahométisme, de christianisme et de mazdéisme (fausse religion gnostique).
Ils pratiquent un baptême par immersion et ont conservé la scène eucharistique dans leur liturgie, ils croient que le vin est le sang de NSJC. Ceci ne les empêche pas de vénérer le soleil et un ange revêtant la forme d’un paon (!) … Surtout, ils affirment avoir un grand respect pour Satan en personne (!!!), qu’ils appelent le « Seigneur du soir ». Ils disent que le serpent est un ange déchu et qu’il sera rétabli dans la faveur divine à la fin des temps. Ils forment une secte clairement manichéenne.

Les mahométans druzes sont aussi des fous … Ils se disent disciples d’un calife d’Egypte très cruel, Hakem, qu’ils voient comme une divinité et qui doit revenir à la fin des temps. Ils croient en la réincarnation, adorent le veau et sont partagés et ont un mode de fonctionnement clairement initiatique. Ce sont un peu les Albigeois locaux !
Ils haïssent les Chrétiens. Ils ont toujours été à l’origine des massacres de Chrétiens en Syrie depuis des siècles.
Le poète français Gérald de Nerval, très fasciné par l’ésotérisme et affirmant être adepte de dix-sept religions (mdr …), a voulu épouser une druze au cours d’un voyage en Orient ; il ne put cependant obtenir la main de la fille qu’en montrant au père qu’il était affilié à la franc-maçonnerie ; cette affiliation, pour ce druze, effacerait le caractère du baptême chrétien du prétendant (ce qui est impossible, bien sûr, comme nous le savons).

Enfin voilà … Nous n’attendons qu’une chose des Catholiques, dont ceux qui vivent en Orient : cessez d’être stupides et amnésiques ! Ne cherchez pas d’alliés et d’amitié chez les mécréants et infidèles qui vous maltraitent depuis des siècles ! Soyez forts et combattants, n’attendez rien des méchants : on est avec Jésus-Christ ou on est contre Lui !

Prions pour nos frères en Orient !🙏

* Bien sûr, nous rappelons tout cela pour préserver nos frères en Chrétienté qui nous lisent de tomber dans certains panneaux ; cependant, encore une fois, il s’agit là de généralités et tout ce que nous souhaitons à ces communautés est de devenir Chrétiennes. Nous aimons nos ennemis, y compris les pires persécuteurs, nous ne voulons que leur bien ! 😉👍

[suite]

De nombreux frères en Chrétienté s’étonneront d’apprendre qu’en Irak, de nombreux chrétiens (ou présumés comme tels mais peu importe) sont discriminés par … les Kurdes, avec qui ils seraient censés être « alliés » contre Daesh. Paiement de la Djizîa, colonisation territoriale, contrainte des écoles à avoir des professeurs kurdes …

Contrairement à une idée récente (à savoir depuis les hostilités avec Daesh), les Kurdes ont toujours été historiquement des ennemis des Chrétiens. Nous allons y revenir …

Une taxe appliquée à des chrétiens irakiens jugée discriminatoire

http://www.voltairenet.org/article201862.html